Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Commercialiser

Commercialiser

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous souhaitez créer ou développer une activité de vente de vos produits ? Seul ou à plusieurs ?

Nous vous accompagnons dans votre réflexion et la mise en place de votre projet

Vendre vous-même vos produits vous tente ? Vous souhaitez ramener de la valeur ajoutée sur votre exploitation ? Vous avez un projet avec d’autres agriculteurs ? Vous aimeriez fournir les restaurants scolaires ?

Nous vous conseillons et vous accompagnons sur des sujets variés :

  • Fédérer un collectif et définir vos règles de fonctionnement :

           - Partage des objectifs et motivations du groupe
           - Définition des règles de fonctionnement du groupe
           - Élaboration du règlement intérieur

  •  Évaluer la faisabilité de votre projet :

             - Accompagnement à la réalisation d'une étude de marché
             - Organisation du travail avec la mise en place d’une nouvelle activité
             - Étude de la rentabilité du projet

  • Connaître et respecter la règlementation :

             - Respect des normes d'hygiène
             - Règles d'étiquetage et d'information consommateur.

  •  Avoir accès aux marchés de la restauration collective :

             - Découverte des modalités d'approvisionnement  de la restauration collective
             - Inscription et accompagnement à l'utilisation d'Agrilocal
               (plateforme en ligne d'approvisionnement de la restauration collective)         

 

Vous souhaitez vendre en circuits courts ou développer une activité d'accueil ?

 

Le saviez-vous ?

Depuis ce début d’année, de nombreux fruits et légumes frais non transformés ne peuvent plus être vendus sous plastique en France, avec des tolérances jusqu'en 2026 pour les plus fragiles comme les fruits rouges.

 

Les délais supplémentaires 

  • Les tomates à côtes, les tomates allongées relevant du segment Cœur, les tomates cerises ou cocktail (variétés miniatures), les oignons primeurs, les navets primeurs, les choux de Bruxelles, les haricots verts, le raisin, les pêches, les nectarines, et les abricots = jusqu'au 30 juin 2023
  • Les endives, les asperges, les brocolis, les champignons, les pommes de terre primeur, les carottes primeurs, et les petites carottes = jusqu'au 31 décembre 2024 
  • La salade, la mâche, les jeunes pousses, les herbes aromatiques, les épinards, l'oseille, les fleurs comestibles, les pousses de haricot mungo = jusqu'au 31 décembre 2024
  • Les cerises, les canneberges, les airelles, et les physalis = jusqu'au 31 décembre 2024  
  • Les fruits mûrs à point, c'est-à-dire les fruits vendus au consommateur final à pleine maturité, et dont l'emballage présenté à la vente indique une telle mention = jusqu'au 30 juin 2026 
  • Les graines germées = jusqu'au 30 juin 2026  
  • Les framboises, les fraises, les myrtilles, les mûres, les groseilles, la surelle, la surette et la groseille pays, les cassis, et les kiwis = jusqu'au 30 juin 2026.

 

Afin de permettre l'écoulement des stocks d'emballages, les fruits et légumes qui ne sont pas exemptés peuvent être exposés à la vente avec un conditionnement composé pour tout ou partie de matière plastique jusqu'à 6 mois à compter du 1er janvier 2022.

Afin de permettre l'écoulement des stocks d'emballages, les fruits et légumes exemptés peuvent être exposés à la vente avec un conditionnement composé pour tout ou partie de matière plastique jusqu'à 4 mois à compter de ladite échéance.

 

Retrouvez le texte officiel : ICI

CONTACT(S)

Anne CHAPOVALOFF
Assistante
04 27 24 01 53
anne.chapovaloff@remove-this.drome.chambagri.fr