Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Agriculture biologique > Les plantes envahissantes

Les plantes envahissantes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Datura, Xanthium, Souchet… les nouvelles plantes envahissantes

    Ces dernières années ont vu l’émergence d’adventices envahissantes et nuisibles qui posent aujourd’hui des problèmes agronomiques et sanitaires. Des fiches d’identification et de lutte ont été conçues par un groupe de techniciens des Chambres d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de financements Ecophyto.

     

    Le Datura stramoine

    Cette plante envahissante des cultures de printemps, des prairies et des bords de champs se caractérise par sa toxicité élevée tant pour les animaux que pour les humains. Celle-ci est à l’origine d’évolutions récentes de la réglementation nationale concernant les récoltes futures et leur valorisation. Son identification et sa gestion vont donc devenir indispensables pour l’ensemble des exploitations agricoles ainsi que pour les collecteurs.

     

     

    Le Xanthium

    Également appelée Lampourde à gros fruit, cette plante envahissante des cultures d’été sarclées et irriguées (tournesol, soja, maïs) se caractérise par son fort pouvoir concurrentiel et sa toxicité vis-à-vis des animaux.

     

     

    Le Souchet comestible

    Surnommé « carex » par les agriculteurs du fait de leur ressemblance, le souchet comestible est maintenant connu des agriculteurs de la vallée du Rhône et du nord de la Drôme comme un « fléau dont on se serait bien passé ». On le retrouve principalement dans les cultures de printemps (tournesol, soja, maïs, légumes,…), ainsi qu’en interculture. Il se propage lentement mais sûrement grâce à sa production efficace de nombreux tubercules et à leur déplacement. Une fois installé, il est délicat de s’en débarrasser.

     

     

    La Cuscute des champs

    Cette plante envahissante a la particularité d’être un parasite toxique des cultures de légumineuses. Des cas avérés de sa présence ont été recensés dans la Drôme et le Rhône : la vigilance est de mise.

     

     

    La Bunias d’Orient

    Cette plante envahissante des prairies se propage de manière préoccupante en Isère sur les territoires de l’Oisans, de la Matheysine et du Valbonnais et commence à apparaître sur les massifs du Vercors et de la Chartreuse.

     

     

    CONTACT(S)

    Jean CHAMPION
    Conseiller spécialisé grandes cultures bio
    06 09 15 21 98
    jean.champion@drome.chambagri.fr