Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Plateforme TAB > Arboriculture fruitière

Arboriculture fruitière

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Pêche, abricot, châtaigne, cultures méridionales (amande, olive, pistache, grenade)

Située dans la Drôme, un des premiers départements producteurs de fruits à noyaux, la plateforme TAB a mis en place plusieurs essais en -arboriculture, visant à évaluer et améliorer les techniques alternatives, à réduire l’usage des intrants, à mettre au point des systèmes de cultures innovants en agriculture biologique ou faible intrants, et plus résilients face au changement climatique. L’ensemble de ces essais est élaboré, mis en place et suivi par la SEFRA (Station d’Expérimentation Fruitière Régionale), avec l’appui de l’INRAE, du CTIFL, et de la Chambre d’agriculture de l’Ardèche.

Deux essais systèmes axés sur la réduction des intrants et la biodiversité fonctionnelle

Deux essais systèmes en arboriculture ont été implantés sur la TAB en 2013, dans le cadre des projets DEPHY EXPE  Ecopêche (2012-2018) et VERtiCAL (2012-2018) poursuivi dans Empusa (2019-2024) et sont toujours en place. La réduction des produits phytosanitaires et intrants et la biodiversité fonctionnelle sont au coeur de ces essais, qui évaluent tous les paramètres des systèmes de culture : performances agronomiques et économiques, faisabilité technique, impacts environnementaux, services rendus par la biodiversité fonctionnelle. Le projet EMPUSA offre la particularité d’associer des cultures assolées et fruitières, afin d’augmenter la diversité des systèmes et leur résilience.

Des essais variétaux et conduite

Pour tester le comportement du matériel végétal en l’absence d’intrants chimiques de synthèse trois essais variétaux en agriculture biologique ont été mis en place entre 2013 et 2016, en pêcher, abricotier et châtaignier. Ces essais permettent d’ores-et-déjà de tirer des conclusions quant aux comportements de ces variétés en conditions biologiques : tolérance aux maladies et bioagresseurs, productivité…
Un second essai variétal en pêcher a été implanté à l’hiver 2019-2020, visant à évaluer le comportement de 6 variétés, en agriculture biologique et sous filets paragrêle, et selon 2 modes de conduites…
Enfin, 4 cultures arboricoles « méridionales », adaptées au réchauffement climatique et moins consommatrices en eau, seront implantées à l’hiver 2020-21, et associées à des cultures assolées, dans le cadre de deux nouveaux essais systèmes en Agroforesterie : amande, olive, pistache, grenade.

Nos partenaires techniques :

Avec le soutien finacier de  :