Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > La filière pépinière Ppam se dessine un bel avenir

La filière pépinière Ppam se dessine un bel avenir

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Alors que les huiles essentielles sont de plus en plus plébiscitées par les consommateurs - encore plus avec la crise du Covid-19 -, la filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (Ppam) vit des heures de gloire dans le département de la Drôme. Pour autant, les futures obligations quant à la production de plants sains certifiés, à l’horizon 2024, s’avèrent constituer un tournant important pour le marché.

 

 

 

 

Depuis quelques années, la baisse du prix des céréales et les charges importantes que doivent supporter les exploitations, notamment en production de semences (main-d’oeuvre, irrigation…), ont modifié considérablement le paysage drômois. Des agriculteurs ont tendance à délaisser les grandes cultures au profit de l’or bleu, la lavande ou le lavandin.

« Cette situation commence à entraîner une saturation du marché de l’huile essentielle, notamment en lavandin et lavande produits en conventionnel. Pour ces dernières, les prix sont déjà en baisse, situation que l’on n’avait pas connue depuis onze ans. Il est important de diversifier les plantations en plantes aromatiques mais également en plantes médicinales qui peuvent très bien s’intégrer dans une rotation grandes cultures », explique Aurore Magnon, conseillère spécialisée en grandes cultures et plantes à parfum, aromatiques et médicinales à la chambre d'agriculture de la Drôme.

Découvrez en plus en un clic au travers de l'édition du Journal l'Agriculture Drômoise du 14 mai.


Contact :

Aurore MAGNON -  Conseillère spécialisée grandes cultures et ppam - 06 20 88 81 06 - aurore.magnon@drome.chambagri.fr